Collections Animales

... Quelques spécimens ...

 

Oiseaux     Oiseaux2     Oiseaux3

 

Animaux    Escargot     Fennec

image Faisan vénéré Syrmaticus reevesii

Faisan vénéré -Fin XIXe-début XXe siècle 

 

Originaire du centre et du nord de la Chine, le faisan vénéré est introduit, pour la chasse, en Angleterre et en France en 1870. Seulement quelques populations de cette espèce exotique se sont constituées en France.
Il s'agit là d'un très beau spécimen naturalisé, très bien conservé avec son socle d'origine.

 

 

 

 

 

 

 

image Crâne de crocodile 

Crocodylus niloticus
Crâne de crocodile, squelette - Fin XIXe-début XXe siècle

Le crocodile a longtemps été associé à un monstre. Cet exemplaire de Crocodile du Nil devait atteindre une taille d’environ 6 mètres. La denture originale de ce spécimen a été remplacée par des dents en bois. 

 

Tête de serpent 

 

Tête de serpent, maquette en plâtre - Fin XIXe-début XXe siècle

Cette maquette montre l’anatomie de la tête d’un serpent venimeux. Les deux grands crochets à venin, de type solenoglyphe, sont associés à des glandes situées derrière les yeux. Le venin s’écoule dans la dent creuse et il est injecté dans la chair de la proie lors de l’attaque du serpent (modèle Auzoux). 

 

 

image Chèvre déradelphe

 

 

Chèvre déradelphe - animal naturalisé - Fin XIXe-début XXe siècle

Un monstre déradelphe est composé de deux individus réunis par le cou.

 

 

image  gravure MoucheMusca domestica

Mouche, planche murale ancienne - Fin XIXe-début XXe siècle

Cette planche illustre les trois grandes étapes du développement de la mouche (larve, nymphe et imago), l’un des plus proches compagnons de l’homme en cette fin du XIXe-début du XXe siècle (avec les puces et les poux). Comme dans le cas du moustique, cet insecte a fait l’objet d’une grande attention de la part des biologistes et médecins. Les mouches sont des insectes responsables de la transmission d’affections chez l’homme parmi lesquelles la typhoïde, le choléra, la dysenterie bacillaire….
L’une des particularités de cet insecte est la capacité à se déplacer sur des surfaces verticales, ou même la tête en bas au plafond, grâce aux effets de tension de surface de liquides secrétés par des glandes situées à la base des tarses des pattes (détail en bas droite).